jeudi 7 novembre 2019

Le bal des folles de Victoria Mas

Chez Albin Michel, parution en 2019.
Afficher l’image source
Très agréablement surprise par ce premier roman car d'un premier abord ce n'est pas du tout mon style de lecture. Suivre le quotidien de femmes internées à la Salpêtrière à la fin XIXème siècle, très peu pour moi ! Car je sais que ce ne sera pas joyeux joyeux, même plutôt glauque. Mais dans le cadre du Festival du 1er roman de Chambéry, j'ai quand même tenté la lecture, et je me suis laissée prendre par l'histoire.
Alors oui c'est noir. En plus, le Paris de la fin de ce XIXème siècle n'est pas très lumineux non plus. Et l'ambiance dans l'hôpital fait plutôt froid dans le dos. En même temps on garde espoir pour Louise, Thérèse et Eugénie, les trois femmes qu'on rencontre dans le roman. Et aussi pour l'infirmière en chef, Geneviève. On aimerait qu'elle ouvre les yeux.
En fait, on aimerait qu'Eugénie se taise et que Geneviève parle !
Il ne fait pas bon être une femme en cette fin du XIXème siècle. En  même temps, les personnages qu'on rencontre dans le roman ont du caractère, elles ne se laissent pas faire. Les choses vont-elles changer ?
Le bal des folles est le bal donné à la mi-carême pour soit-disant distraire ces femmes, ces aliénées. Mais faut pas se mentir ! C'est plus la foire aux bêtes qu'un véritable bal ! On a pitié pour ces femmes. Mais cette année le bal va prendre une autre tournure...

Un premier roman bien construit, avec des personnages profonds, on est dans une fiction mais pas que. Le docteur Charcot a bien existé. Et les expériences neurologiques à la Salpêtrière aussi. Dans ce roman, on montre l'envers du décor. Jusqu'où faut-il aller au nom de la Science et du progrès ?
Un film raconte aussi les coulisses de la Salpêtrière au temps du professeur Charcot. Il s'agit du film "Augustine" d'Alice Winocour, avec Vincent Lindon dans le rôle de Charcot. Film sorti en 2012. Victoria Mas, l'auteure du Bal des folles fait d'ailleurs allusion à Augustine dans son roman.
Pour conclure, un premier roman bien dur, sombre, avec une écriture fluide malgré tout. Un premier roman bien réussi, une auteure à suivre.  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire